INFOUEST
INFOUEST n°73

INFOUEST n°73

L’inFO militante
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire

Nous pouvons être fiers du combat que nous avons mené ! Certes, nous n’avons pas gagné sur toutes les revendications de départ mais nous avons fait reculer Commault, ce patron de « droit divin » qui pensait nous mettre à genoux comme il l’a fait avec les producteurs de porcs au marché au cadran. De toutes façons, les salariés n’ont pas être les victimes de la concurrence et de la guerre économique capitaliste.

Le capital se joue des éleveurs, ils exploitent les salariés partout en Europe, dumping social et distorsion de concurrence, offre de marché sans régulation, utilisation des subventions sans contre parties, le libéralisme et le profit sont leur seul conception pour écraser les autres. Nous FO avec les grévistes avons clairement expliqué que les salariés ne sont pas leur variable d’ajustement !

Aucun salarié de dégradera son outil de travail car on souffre pour gagner son salaire. Notre travail, notre production, c’est notre salaire, notre vie, notre dignité, notre liberté.

FO l’a clairement exprimé : ils veulent détruire et écraser le salariat. Qu’ils continuent et nous abolirons le patronat !

C’est notre grève qui lui a fait mettre un genou à terre !

Alors le combat n’est pas terminé et nous allons le poursuivre dans l’intersyndicale mais aussi comme syndicat.

L’intersyndicale permet à certains moments d’agir mais elle n’est pas tout. Nous avons tenu compte de l’avis des travailleurs qui souhaitaient l’unité des syndicats pour agir. Mais de nombreux problèmes demeurent. Si nous sommes un syndicat indépendant, c’est qu’il y a des raisons.

Revenons à notre combat

Les A.G. où le maximum de travailleurs se retrouvent et décident restent le point fort du mouvement. Il est important de se déterminer sur les revendications et de voter pour les actions à entreprendre pour gagner. La démocratie ouvrière est un gage de cohésion et de réussite. Chacun doit pouvoir donner son avis, faire ses propositions d’action et les soumettre en AG

Le syndicat doit se renforcer

Notre syndicat FO COOPERL a pris toute sa place dans le combat. Nos militants, nos délégués ont porté les revendications sans faiblir. Nous étions présents tous les jours sur les piquets et partie prenante dans toutes les actions du début à la fin.

Etait-il possible de reconduire la grève le 14 mars et poursuivre pendant une semaine ou plus ? Nous n’en étions pas sûrs et Ce n’était pas l’avis de la majorité des salariés qui a voté en connaissance de cause la reprise. Nous avons donc choisi de rester dans l’intersyndicale et de nous rallier à la majorité du personnel. Cela nous a permis de reprendre tous ensemble dans l’unité.

Tout n’est pas gagné mais le syndicat FO restera vigilant quant à l’application des mesures et n’hésitera pas à appeler à l’action si nécessaire. Le calendrier des négociations n’est pas encore connu. Nous vous en informerons dès que nous l’aurons. De toute façon, nous restons mobilisés.

Il faut continuer à renforcer le syndicat et encourager les adhésions nouvelles.