INFOUEST
INFOUEST n°73

INFOUEST n°73

L’inFO militante
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire

Opération 500.000, entrée en formation : soit doubler l’action en un temps record pour tenter de combler les destructions d’emploi. Malgré les efforts de ces derniers mois et malgré toutes les aides et exonérations diverses (pactes de responsabilité et C.I.C.E.) pour l’instant la balance du chômage penche encore et toujours du mauvais côté.

Pour autant le C.E.S.E.R. peut apprécier que dans l’intérêt des salariés privé d’emploi il y ait un vrai engagement pour la formation professionnelle qu’elle soit qualifiante ou d’insertion et à ce titre et dans le contexte actuel de chômage, la convention avec Pôle Emploi est un bel exemple de concertation active pour organiser l’efficience des actions.

Pour autant et c’est notre rôle de syndicalistes,· nous ne pouvons passer sous silence les dysfonctionnements graves que doivent subir actuellement de nombreux  stagiaires en terme de paiement et cela depuis le milieu du deuxième semestre 2016.

En effet un plan 500 000 organisé à toute vitesse entraîne de l’organisation et des choix et cela dans un contexte en pleine mutation où la région à toutes les mains et c’est dans le cadre du PBF de grande ampleur tant en coût qu’en moyens, mis en place et pris en charge par le conseil régional avec différents organismes (A.F.P.A., G.R.E.T.A., …) que le plus petit élément de dysfonctionnement montre ses couacs à savoir la prise en charge des revenus des stagiaires.

En effet, la semaine dernière en séance de la commission formation, je profitais de la présence du directeur régional M. Simort, pour l’inviter à ce que d’urgence soit prises des dispositions pour les stagiaires qui depuis dix semaines se trouvent en instance d’attente.

On m’annonce aujourd’hui qu’une info circule auprès des stagiaires que très bientôt soit dans les deux semaines tous les retards seraient traités. C’est tout à fait inacceptable ! À croire que les stagiaires vivent hors du temps et des factures du quotidien et de leur banque… pour les services de la région ou pour les élus qui la gère Il est nécessaire que les moyens de trésorerie soient immédiatement débloqués, car le nombre de stagiaires dans cette situation est connu des services de la région.