INFOUEST
INFOUEST n°73

INFOUEST n°73

L’inFO militante
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire

Le bureau de l’Union Départementale des syndicats CGT Force Ouvrière réuni le vendredi 13 janvier 2017 a évoqué la situation générale en ce début d’année.

Comme nous l’avons déjà exprimé dans notre congrès départemental en décembre dernier, en cette période électorale, nous ne donnerons pas de consigne de vote dans les élections successives qui se dérouleront en 2017.

Pour autant, l’UD FO 22 exprimera les revendications des salariés du public comme du privé, et ne s’interdit pas le moment venu de s’adresser aux candidats pour leur rappeler.

L’UD FO 22 rappelle la légitimité des grèves, manifestations et mouvements divers, qui se sont déroulés en 2016, et dans lesquels les travailleurs ont pris toute leur place, qu’il s’agisse du combat pour le retrait puis l’abrogation de la loi travail, du combat contre l’augmentation du temps de travail dans les collectivités territoriales, du combat dans les entreprises pour obtenir des augmentations de salaires etc…

Toutes ces mobilisations légitimes ont montré la volonté des salariés d’en découdre pour défendre et préserver leurs droits, contre les orientations portés par les gouvernements successifs en application de la politique de l’union européenne de la banque centrale et du FMI, politique de baisse généralisée du coût du travail et de déréglementation.

L’UD FO 22 rappelle également son combat et son opposition à la loi Macron, qui met en œuvre la déréglementation dans tous les secteurs, et en particulier contre le travail du dimanche dans le secteur commercial.

De la même manière, l’UD FO 22 réaffirme sa revendication de retrait de la loi El Khomri qui consacre l’inversion de la hiérarchie des normes, et porte atteinte au Code du Travail, aux conventions collectives nationales et aux accords de branches, en instituant la négociation au niveau de l’entreprise, voire le référendum possible en cas d’accord minoritaire…

L’UD FO 22 rappelle enfin que le PPCR (Parcours Professionnel, Carrières, Rémunérations) imposé par le gouvernement dans la fonction publique (malgré l’opposition de la majorité des syndicats) porte gravement atteinte au statut de la fonction publique.

Comment une certaine organisation syndicale peut dire « défendre les salariés », et approuver les lois Macron, El Khomry, le PPCR dans la fonction publique ? Il n’y a rien de profitable pour les salariés dans ces lois scélérates…

l’UD FO 22 appelle les salariés à se regrouper dans les services, les ateliers pour discuter de toutes ces questions et préparer ensemble, dans l’unité la plus large, les mobilisations nécessaires à la l’expression claire des revendications et leur satisfaction.

En ce début 2017, l’UD FO 22 appelle les salariés à renforcer le syndicalisme indépendant, à adhérer à Force Ouvrière, pour prolonger la dynamique engagée depuis plusieurs mois, comme notre congrès départemental en a donné la preuve.

A l’unanimité des membres Saint Brieuc le 13 JANVIER 2017