InFOuest
N°68 - Octobre 2018

N°68 - Octobre 2018

L’inFO militante
N°3295 - 28/11/2018

N°3295 - 28/11/2018

Partenaire
Partenaire
Jean-Claude_MaillyEditorial de Jean-Claude Mailly (FO-Hebdo) du jeudi 11 décembre 2014

Manifestations patronales la semaine dernière : symboliquement ils ont posé des cadenas sur une grille.

Rappelons que la pose de cadenas sur les ponts était le fait d’amoureux, on peut donc en déduire que cette opération symbolique était en fait une preuve d’amour du patronat vis-à-vis du gouvernement. Ce qui pourrait se comprendre compte tenu des concessions faites par les pouvoirs publics avec le CICE et le pacte de responsabilité, et ce qu’ils semblent près de faire sur le travail le dimanche, les seuils, les prud’hommes et les plans sociaux.

Le ministre de l’Économie a, lui, déclaré que l’échec du pacte de responsabilité était l’échec du Medef compte tenu de son manque d’engagement.

Faut-il rappeler que dès le 31 décembre 2013 nous avons expliqué que ce pacte était une erreur grossière et dangereuse, que les entreprises ne pourraient pas s’engager et qu’il s’agissait donc d’un chèque en blanc.

Cela signifie que l’échec est avant tout celui des pouvoirs publics, le patronat défendant ses propres intérêts… De classe, n’en déplaise au président du Medef.

Encore une fois – et il ne s’agit pas de dire pour le plaisir que nous avions raison –, nos analyses étaient fondées, tant sur le plan des positions que de la connaissance des réalités du terrain.

Il est plus que temps de changer l’orientation de la politique économique et sociale si on ne veut pas tomber dans la récession et la déflation.

Pour ce faire, comme l’expliquait récemment un commentateur, il faut que la France de Voltaire ne cède pas à la France de la promotion Voltaire !

Dans ces conditions, exposer nos revendications, construire le rapport de forces est une nécessité. Première étape : notre rassemblement national du 16 décembre 2014 à Paris.

Je ne peux terminer cet éditorial sans remercier tous les militant(e)s qui ont fait la campagne dans les trois versants de la fonction publique. À l’heure où ces lignes sont écrites, tous les résultats ne sont pas encore connus. Mais nous gardons notre première place à l’État et nous devrions progresser aussi à l’hospitalière. C’est une bonne nouvelle pour FO et la République !

* La promotion Voltaire est celle du président de la République à l’ENA.