INFOUEST
INFOUEST n°73

INFOUEST n°73

L’inFO militante
L'inFO militante

L'inFO militante

Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire

Réuni ce jour le Groupement Départemental des services publics et de santé FO22 a fait le bilan de la période de crise sanitaire qui nous touche depuis plus de deux mois, sur la situation catastrophique dans laquelle se trouve notre système de santé.

Depuis des années l’hôpital public subit les réformes mises en place par les différents gouvernements afin de faire réaliser des économies, qui ont des effets délétères dans la prise en charge des patients, et des conditions de travail des Hospitaliers, tous métiers confondus.

L’Hôpital est un bien public au service de tous, il doit non seulement le rester mais il doit être renforcé dans l’ensemble de ses missions afin de répondre au mieux aux besoins de la population

C’est pourquoi le Groupement Départemental des Services Publics et de Santé FO22 tient à alerter et exprimer un certain nombre de revendications pour sauver l’hôpital public :

  • Arrêt immédiat des fermetures d’établissement de santé de proximité, de certains services spécialisés ;
  • Arrêt immédiat de la suppression de lits au profit de l’ambulatoire ;
  • Arrêt immédiat de la réforme de la retraite à points. Nous refusons le système du chacun pour soi des américains ;
  • Amélioration des conditions de travail avec l’octroi des moyens humains et financiers à la hauteur des besoins ;
  • Abrogation des lois de transformation de la fonction publique et ma santé 2022 ;
  • Revalorisation de l’ensemble des salaires, en augmentant la valeur du point d’indice, gelé depuis des années ;
  • Rattrapage des 18% de perte d’achat ;
  • Amélioration des déroulements de carrière ;
  • Titularisation immédiate des contractuels sur les postes vacants ;
  • Reconnaissance de la catégorie active pour tous les personnels hospitaliers ;
  • Obtention de budgets adéquats et nécessaires pour la formation qualifiante ;
  • Refus de voir le temps de travail en 12h se généraliser. STOP à l’exploitation, ne mettons pas notre avenir en danger.

Retour à une Sécurité Sociale pleine et entière pour notre protection collective, et pour une politique sanitaire publique hors des enjeux marchants !

L’Hôpital fonctionne grâce à l’investissement de tous les agents publics, quel que soit le métier, le grade, … et au bénéfice de la population.

L’ensemble des syndicats FO de la santé et des territoriaux des Côtes d’Armor revendique une reconnaissance pérenne de nos métiers, celle-ci doit passer par l’obtention de la totalité des revendications.

Nous ne sommes pas dupes : le « Ségur » piloté par la CFDT et la Macronneuse s’opposent aux revendications de défense de l’hôpital public. L’urgence est de dire STOP : au plan de restructuration et privatisation des hôpitaux, aux suppressions de postes dans tous les services publics.

Nous envisageons de mener différentes actions ces prochains jours sous diverses formes dans le département.

L’Hôpital public, c’est l’affaire de tous ! Défendons-le !

Article Ouest-France du 5 juin 2020