territoriauxAlerte, à tous les camarades des Côtes d’Armor appel à soutien et à participer aux rassemblements initiés devant la Mairie demain mardi à 12h30 par la grève de nos camarades territoriaux de la Ville de Saint Brieuc. Ils expriment haut et fort et par la grève illimitée votée ce jour en AG (plus de 16 sites sur 24 bloqués ce midi), leur dégradation de conditions de travail, suite à l’application des rythmes scolaire (la loi Peillon/Hamon, les ministres qui eux ne font pas la rentrée scolaire). Le Pacte de Responsabilité, c’est l’Austérité. La réforme des rythmes scolaires, c’est la destruction progressive de l’école de la République une et indivisible.

STOP, IL Y A URGENCE DU RETRAIT DE TOUTES CES CONTRE RÉFORMES.

Et dans l’immédiat, total soutien aux camarades Territoriaux de Saint-Brieuc

L’Union Départementale des syndicats FORCE OUVRIERE des Côtes d’Armor s’adresse à vous aujourd’hui pour soutenir les revendications qu’expriment les personnels communaux de Saint Brieuc, au travers de la pétition initiée par le syndicat FO devant la colère des agents, et signées par plus de 150 d’entre eux et le tract voté ce jour en Assemblée Générale (voir en pj).

Ces revendications expriment aujourd’hui le ras le bol des agents communaux devant des conditions de travail fortement dégradées par les conséquences de la mise en œuvre de la contre-réforme dites des rythmes scolaires.

Depuis plusieurs mois, de nombreux élus, parents, professionnels, enseignants et l’ensemble des syndicats Force Ouvrière dénonce les futures conséquences négatives de cette contre-réforme, que le gouvernement veut imposer à marche forcée depuis le départ.

Aujourd’hui les personnels sont au pied du mur, ou plutôt le dos au mur, car ils doivent gérer au quotidien la désorganisation imposées par ces dispositions, avec toutes les conséquences négatives, qui sont détaillées dans la dite pétition, sur leur condition de travail journalière.

L’UD FO des Côtes d’Armor apporte tout son soutien à ces personnels, en grève à compter du 6 octobre et engagera ses forces aux côtés du syndicat FO des communaux de St Brieuc, avec le soutien du groupement départemental des territoriaux FO et de tous ses syndicats, pour que les personnels obtiennent satisfaction sur leurs revendications.

L’UD FO 22 continuera de mobiliser pour que cette réforme soit abrogée, mais d’ici là ce ne sont ni nos enfants, ni les personnels, ni les parents qui doivent voir leurs conditions de vie et de travail se détériorer.

Tracts à télécharger et à distribuer autour de vous

pdf pdf pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *